• Emmanuel CORRE

ECO INNOVATION ACTE II La sobriété, l’arme secrète pour inventer vos produits et services de demain



Difficulté d’approvisionnement en matières premières et en énergies, instabilité géopolitique, destruction de biodiversité, notre vieux continent semble se réveiller péniblement de plusieurs décennies d’omerta autour des changements climatiques et de ses dépendances énergétiques.


En tant que dirigeant, comment imaginez-vous vos futurs produits et services ? Quelle organisation pourriez-vous mettre en place pour réduire de manière significative les impacts énergétiques et les problématiques d'approvisionnement sur votre activité ?


Voici 10 bonnes raisons d’intégrer l’éco-innovation et en particulier le concept de sobriété dans votre stratégie d’entreprise :


La sobriété, une opportunité économique pour les entreprises :


  • En limitant votre dépendance aux variations des cours de l’énergie: Vous pourriez par exemple tester la mutualisation de services avec d’autres entreprises dans votre environnement propre que ce soit dans la logistique ou les services connexes. Vous pouvez aussi lancer un diagnostic consommation de votre parc de machines et de vos équipements numériques.

  • En réduisant la quantité de matière constituant vos produits: Pourquoi ne pas redesigner une pièce pour limiter son poids ou tout simplement choisir un matériau plus abondant et donc plus accessible.



La sobriété, une opportunité efficace pour répondre aux attentes environnementales :


  • Après le concept « design to cost » des années 90, place au « design to climate » et à la refonte de notre manière de concevoir. Aujourd'hui, Les mots d'ordre sont Disponibilité, Pérennité, Réparabilité, Industrialisation voir Relocalisation.

  • L’analyse de cycle de vie (ACV) doit devenir un outil indispensable: Mieux connaître l’impact de ces produits ou services sur son environnement, c’est déjà 50% du chemin parcouru. Pour être bien évalués, les impacts environnementaux de nos produits ou services doivent être analysés de manière systémique et non de manière parcellaire.

  • Consommer avec discernement les nouvelles technologies: Souvent attractives et innovantes, elles ne sont malheureusement pas toujours vertueuses côté climat. Parfois gourmandes en stockage de données ou en consommation de matériaux stratégiques, il est intéressant de se poser les questions suivantes: Est-ce que j'en ai vraiment besoin, est-ce que je peux limiter leurs utilisations tout en bénéficiant des fonctions qui m'intéressent? A contrario, certaines technologies basées sur l'IA peuvent réduire considérablement la consommation de matières premières ou d'énergies en phase de production par exemple ou en phase logistique.



La sobriété, une opportunité pour réinventer nos organisations:


  • En réduisant les flux de matières premières. Pourquoi ne pas s’approvisionner plus près de chez soi? Quels types de matériaux pourraient être biosourcés ou issus du réemploi ?

  • En limitant les surfaces tertiaires et de manière générale, les bâtiments ultra spécialisés qui ont un impact important sur l'artificialisation des sols et la biodiversité. Une réflexion doit être menée avec l'ensemble de l'entreprise sur les méthodes de travail et les process à mettre en place pour atteindre ses objectifs. Pourquoi ne pas splitter les équipes par îlots sur différents lieux plus accessibles et mutualisés avec d'autres entreprises?

  • En réduisant nos déplacements: Que ce soit dans le cadre de nos missions ou pour les trajets domicile-travail, de nombreuses solutions existent aujourd’hui : Télétravail pour certains, Co-working pour d’autres, utilisation des transports en commun, mutualisation voir suppression des véhicules de société, nous pouvons repenser et inciter tous nos collaborateurs à la mobilité douce sans impacter la dynamique de nos entreprises.



La sobriété, une opportunité pour créer de nouveaux business models :


  • En créant des services de réparation ou de maintenance par l’allongement du cycle de vie de vos produits et services: C’est l’occasion de donner une deuxième vie à vos produits: Proposer des solutions rétrofit ou des mises à jour logicielles par exemple. C’est enfin, l’opportunité de construire une relation de confiance avec vos clients et de les fidéliser.

  • En créant des synergies d’économies circulaires: Générer de nouveaux services et des dynamiques locales autour de la réutilisation de vos produits.


Alors, ne voyez surtout pas la sobriété comme une nouvelle contrainte mais comme l’opportunité de se réinventer et de dessiner un futur supportable. Que ce soit pour vos clients ou pour vos collaborateurs, la sobriété est probablement la solution la plus simple et la plus rapide à mettre en place pour engager votre entreprise contre le réchauffement climatique.

Maintenant que vous avez plein d'idées en tête, êtes-vous prêts à mettre l'éco-innovation au cœur de votre stratégie d'entreprise?


10 vues0 commentaire